28/12/2010

Meilleurs voeux

Une fin d'année agitée, et voilà que j'ai délaissé qqu peu notre blog... Sorry, et reprenons à présent qqu publications plus régulières.

J'espère que Noël s'est bien passé pour vous tous, et que la saint Sylvestre s'annonce festive...

En attendant, notre lac est toujours gelé (depuis 1 mois)... Plus moyen d'y tremper la moindre pale...

!cid_Photos-0039.jpg

!cid_Photos-0040.jpg

Magnifique, non?

Bon c'est vrai qu'on ne rame plus, mais heureusement, on joue du "planter de bâton". Les skis de fond n'ont jamais autant chauffé un mois de décembre. De quoi nous tenir en bonne forme, et largement mériter le petit vin chaud du soir...

Autre bonne nouvelle, notre hangar est à présent fonctionnel. Ratelier avec rangement sur rouleaux, stockage suspendu, le grand luxe pour bateaux hightech :

!cid_Photos-0038.jpg

Tous les kayaks personnels y sont d'ores et déjà à l'abri. Je les y ai rentré cette semaine. De quoi attaquer la saison prochaine ds les meilleures conditions.!

Vivement qu'on puisse à nouveau pagayer!!   

14:26 Écrit par didier thiebaut | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/11/2010

Alexandrie mon amour...

Bon il va falloir que je vous raconte.. L'Egypte..

Après que vous ayez appris la bonne nouvelle, je dois me fendre d'un petit récit de ce qui s'est passé la-bas.

Procédons en plusieurs chapitres: la vie sur place, l'état de la mer et le type de vagues, la compet...

Commençons par le commencement, c'est comment l'Egypte???

Euhhhh dégeu... c'est rien de le dire. Disons qu'on était la-bas en survie. Pour ne pas tomber malade, et faire la compet ds le meilleur état possible. Sorry de casser le mythe, mais on n'était pas ds le circuit touristique habituel, bien aux normes ocidentales, bien propre et tout et tout..

Alors voyons tout ça par le menu:

Arrivée à l'aéroport vers 21h, il fait nuit (à partir de 17h là-bas...), formalités de débarquement: visa, douanes, bagages, .. On est attendu par qqn de l'organisation pour le trajet en bus de l'aéroport au Caire jusqu'à Alexandrie (4h de route). On monte ds le bus, et là le choc.. culturel, température, agitation, la totale.  

Le trajet en bus? Long.. Mais la conduite radicale en vigueur là-bas nous tient bien éveillé: Autoroute 4 bandes où on roule à fond, parfois à six de front. Les phares? On les allume par hasard, qd on en a, ou qd on veut rouler à gauche,.. Ah oui, je vous ai pas dit: plus on a de phares, plus on roule à gauche.. Pas de phare? à droite! Sinon klaxon.! Non, non, si on roule plus vite, on dépasse où on peut à gauche ou à droite, la où ça passe..  Bref, pas dormi ds le bus..!

Arrivé sur place, on loge ds une cité entourée d'une enceinte. Il s'agit en fait d'une ville ds la ville d'Alexandrie: Al Maamoura. C'est une cité pour vacanciers égyptiens, avec digue sur méditerranée, et tout , et tout.. Sauf que les standards égyptiens n'ont rien à voir avec nos convenances européennes. Cages à poules, maisons à appartements (et quels appartements) qqu comerces, des mosquées (une tt les 500m), et qqu restaurants douteux...

apS7306430m.jpgapS7306429m.jpg 

Appartement insalubre selon nos critères: frigo habité en permanence, installation au gaz douteuse, voir dangereuse, salle de bain rudimentaire (douche sans rideau, raclette de rigueur, miroir fixé au papier collant), portes qui ne ferment pas, interrupteurs à fils dénudés,... A part ça, on arrive au milieu de la nuit, et je fais connaissance avec mon coloc: François Bockstael. Il s'avèrera plus tard être un précieux complice, et encore un peu plus tard, mon co-médaillé...! Bien vu Wim, de nous avoir mis ds le même appart. Le lendemain, on fait plus ample conaissance, avec les fourmis qui se chargent de visiter tout ce qu'on laisserait à portée, les cafards, les punaises ds les lits, le mobilier rudimentaire, voir inexistant, le tout bien plaquant tellement qu'on les a pas usé avec la moindre lavette... Bref, le séjour commence avec dettol et eau de javel..

apS7306379.JPG

apS7306421.JPG

apS7306415.JPG

Ah oui, j'oubliais! 5h du mat, c'est le muezin qui nous réveille.. On a de la chance, on loge juste sous le minaret de la mosquée. Alors quand il chante, c'est pleine puissance. Ils ont pas de cuisine, mais ils ont des sonos! A 3km au large sur l'eau, on l'entendait comme si on était à côté... Bref, 5h du mat, triple saut périlleux sur la planche qui me sert de lit... 

Ensuite, on sort car on a 500m à pied à faire jusqu'à la digue. Les nageurs prennent la navette pour traverser tout Alexandrie pour se rendre à la piscine (bac de 50m en plein air). Et dès qu'on sort, re-choc: l'odeur. Comment vous dire... Entre la poubelle, et la poubelle. Tout jonche sur le sol. Le matin on arrose les plantations (superbes et bien entretenues, elles) et on pousse tt les déchets à grand jet d'eau. Ramasser? Non, c'est pour les chats, par centaines, par miliers... pas vu de rats, mais des chats! Bon, à choisir, allons-y pour les chats... Odeur de décharge, à 30°C, faut être bien accroché, ou né là-bas...

Autre nuisance permanente: le bruit multiple. And the winner is... the klaxon. En permanence, jour et nuit, à toute heure. Ca klaxone a chaque coup de volant, en guise de clignotant, qd on tourne, qd on freine, qd on dépassse, à chaque croisement, à chaque piéton,... Un concert de klaxons en permanence, sans arrêt. Al Maamoura, merveilleuse terre de vacance. Visiblement, ça ne dérange personne. Je suspecte les Egyptiens d'être dépourvu d'odorat et d'ouïe..

Puis on rejoint la digue, et faut reconnaitre que "ça le fait". Les plantations, l'aspect général des batiments (faut pas regarder de près), les femmes voilées au regard perçant,... Ce dépaysement-là est plutôt agréable.  S7306384.JPG

Qd on regarde ds les ruelles de traverse, l'enchantement retombe.. On est bien en pays de débrouille. Fait de bric et de broc, de bazards rafistolés, rouillés et compagnie.  S7306385.JPG

Et dire qu'on est dans un lieu de vacances... On s'est rendu compte en traversant le Caire et Alexandrie que la réalité est bien plus terrible encore. Confirmation qu'on est bien en un lieu privilégié: on croise à longueur de rues des voitures sur lesquelles on se retournerait même ici en Belgique.. Genre big cylindrées de luxe.. Curieuses contradictions...  

Bon pour terminer de vous brosser ce tableau auquel on a survécu, l'eau était inconsommable. Même pour se brosser les dents, eau minérale. Tout devient donc très vite compliqué. Qd on est arrivé, la moitié de ceux qui était déjà arrivé était malade, vissé au WC, accroché au rouleau de pécul comme un poivrot à son décapsuleur. Pour se nourrir, François et moi on s'est donc mis en mode survie: hydrates de carbone, protéines et légumes en conserve. Juste le nécessaire pour être fit & well le jour J. Ceux qui logeaient en hotel avaient moins de chance, pas le choix de la nourriture, servie tourista comprise..C'est dans ce contexte, quil a fallut faire abstraction, et se concentrer sur les compétitions. La petite vie s'est organisée. Allumage explosif du four pour recuire le pain du pt déj, achat d'eau minérale pour la journée, course pour le repas du soir, car on évite soigneusement les restos (pourtant bons marchés) avt les compétitions... La moindre salade est suspectée contaminante...

Allez, jetons un voile sur ce tableau idyllique. A suivre, et pour se faire plaisir, tous à la plage: Egypte, la mer

20:53 Écrit par didier thiebaut | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/10/2010

Messages de félicitations....

CoolDavid: "Nous t'avons vu tous les jours à l'entraînement...et les résultats sont là ! Un bel exemple pour tous les jeunes de H2O."

Clin d'œilGene: "Hé oui, l'idole des jeunes d'il y a 20 ans est à nouveau l'idole des jeunes d'aujourd'hui...WAOUHH .....!!!!"

 RigolantVinciane: "Bravo, la persévérance paie, le jeu en vaut la chandelle ! Félicitations, voila un bel exemple pour la jeunesse."

Innocent"Beau, très beau ! A refaire."

BisouValentin: "Félicitations au meilleur entraîneur d'H2O, merci pour tous ces cours extraordianires et marrants, car sans toi je n'aurais jamais pu autant m'amuser en travaillant dur. Merci à toi, le pagayeur égyptien."

CoolFlower Power, le pouvoir des fleurs: "Félicitations pour toi en Egypte, toi l'égyptien. Je suis ton porte bonheur et j'en suis très très très très très fier. Merci aussi pour H2O, car sans toi on ne saurait même pas tenir une pagaie en main."

Clin d'œilIsaline: "Que pourrions-nous dire ? FELICITATIONS DIDIER. Ces médailles, tu les as bien méritées ! On est tous super fiers de toi, toute l'équipe était en pensée avec toi durant ces 10 jours, tu es un exemple pour nous tous,... Maintenant, tu vas nous tirer encore plus vers le haut. C'est déjà grâce à toi qu'on doit tout. Tu nous mets des étoiles plein les yeux. Sincèrement, merci pour tout ce que tu fais pour nous, MERCI, MERCI, MERCI, MERCI mille fois. Ce qu'on est devenu, c'est grâce à toi qu'on le doit !... "

 

On est mercredi, je rentre de l'entrainement, à effectif un peu réduit il faut le dire (pour cause de cross de Renval ou dure réalité scolaire..), et je tombe sur vos messages deS7307550c.jpg félicitation. Beaucoup de monde m'a encouragé, soutenu. Beaucoup de monde m'a également félicité, c'est logique... Entre les copains, les maréchaux-ferrants, mes clients (les qqu rares qui savent que je pagaie), mes élèves de l'école de Libramont, mes voisins, des sauveteurs de tous horizons, des pagayeurs, et autres qui me prennent assez souvent pour un taré, ça fait beaucoup de monde...  Mais faut dire que là, tout ce que vous me dites, ça fait mouche... Mais je n'ai pas besoin de vous le dire, vous le savez.. Et puis surtout, je ne trouve pas de mots pour dire combien ce tout petit club est une Grande Histoire entre nous..!

Merci à vous, et en route pour une nouvelle saison!

Je vous prépare en ce moment un résumé de ce qui s'est passé là-bas, le comment, la compet, et tout et tout. En récit et en images. A suivre de ces prochains jours.

 

07:39 Écrit par didier thiebaut | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/10/2010

Nous voilà célèbre...

Un article sur H2O dans le plus grand des magazines de sauvetage....

http://www.coureurs-dcume.com/index.html

coureur d'écume original.jpg

10:31 Écrit par didier thiebaut | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/10/2010

2 médailles d'or

Tous les sportifs en rêvent...obtenir une médaille d'or à un championnat du Monde !

Pour Didier, c'est chose faite. Et il en ramène 2 à Poisson-moulin.

Les championnats du monde de sauvetage se sont déroulés à Alexandrie la 1ère quinziane d'octobre.

101010 egypte.jpg

Il espérait ramener une breloque dans la course de surfski, mais la lutte a été très rude. Il s'est battu jusqu'au bout, pour finir à peine à 1 mètre de la médaille de bronze dèrrière 3 australiens professionnels ! Belle performance quand même.

Quant à ses médailles, c'est en relais qu'il les a obtenues.

 

Il a gagné le "board rescue" (master 40-44 ans) avec un superbe partenaire "François Bosckstaele" .

François est parti à la nage jusqu'à la bouée, il y est arrivé le premier. Il faut dire que François avait gagné une médaille en piscine quelques jours auparavant. Il a bien joué au "noyé" en attendant Didier qui a fait un tout beau parcours en planche.

Ils sont revenus à 2, sans encombre, en surfant jusqu'à la plage....devant les autres. YES !

S7307555.JPG

 

La deuxième médaille d'or, c'était "just for fun".

Ils ont réussi à composer une équipe Belge Master pour la course de SURFBOAT.

Ils ont ramé comme des pètés...(c'est ce qu'il m'a dit !)

Ils ont fini 1er. encore YES !

 

On vous mettra encore des commentaires, des photos bientôt.

 

 

 

Félicitations à mon loulou.

Gaby

08:45 Écrit par didier thiebaut | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/09/2010

SUSTEREN

Susteren, c'est cette compet qui s'est déroulée en Hollande.

Nos p'tites nanas nous ont décroché des finales au milieu des seniores des équipes nationales!! 

En toute camaraderie avec tous les Belges présents, super w-e (malgré la pluie).

Compte-rendu ds qqu jours, à ne pas manquer !!  

IMG_1024.jpg

21:18 Écrit par didier thiebaut | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/08/2010

NUTS !!!!

Ils étaient 6 Bastognards à participer au championat de Belgique de sauvetage à Westende, le W-E passé. Parmi eux, 5 membres d'H2O.

Malgré la nombreuse relève de sauveteurs bastognards, 6 seulement ont été se frotter aux réalités marines, dans les conditions qu'on connaît à la côte.

Il faut dire que relever ce challenge était un vrai défi. Se préparer aux conditions cotières, quand on s'entraine au fond des Ardennes, faut être motivé... Eh bien qu'à cela ne tienne: ils ont dit "nuts", c'est pas ça qui va nous arrêter! Alors ils se sont entrainés, ils y ont été, et ont ramené des médailles!!! La classe...!

a100822 groupec.jpg

Après les entrainements, l'heure des derniers préparatifs. Affuter ses outils, permet déjà de rentrer dans la compétition: 

  S7306047.JPG

 

Quelques heures plus tard, dernières mises au point sur place, ce qui permet de prendre toute la mesure de notre terrain de jeu: 

S7306051.JPG

S7306068.JPG

Ensuite la compétition. Merci à Philouroux ( sauvetage.skynetblogs.be ), et à Patrick Boucquaert pour toutes ces superbes images prises dans le feu de l'action. Attardons-nous sur les performances de chacun d'eux, du plus jeune aux plus anciens.

 

C'est donc Florian qui ouvre le bal. En catégorie Benjamins, il était le seul concurrent francophone. C'est dire la hauteur du défi. Depuis Pâques, Florian a travaillé dur. Sur l'eau par tous les temps, tjrs de bonne humeur, même lorsqu'il goûte l'eau glacée d'un peu trop près... Planche, en plus des séances de piscine, et déjà une préparation en surfski bien avancée... 

Résultat, médaille d'argent! Bravo et je pense que ce n'est pas sa plus belle perf du W-E: Florian gagne l'oceanman! Planche-nage-planche-course. C'est l'épreuve reine, avec deux fois de la planche! Il a remporté sans discussion cet oceanman, en mer, battant ainsi ses concurrents sur leur propre terrain de jeu !!! Bravo man! On est très fier de toi! Et pour compléter le tableau, Florian remporte également la nage...

  a003_21.jpg

a003_20.jpg

 

Au tour de Benjamin. Benja termine champion de Belgique en catégorie Minimes, indiscutable et indiscuté!!! Benjamin n'a pas eu l'opportunité de s'entrainer avec nous à H2O cette année. C'est donc avec seulement 3 semaines d'entrainement en eau libre que Benja s'impose. Bravo, ça montre une réelle prédisposition à la planche (notamment). Espérons que Benja pourra bénéficier d'une préparation complète l'année prochaine, ce qui pourrait en faire un oceanman redoutable..! Super potentiel!

 

a005_17.jpg

a001_21.jpg

 

C'est Noémie qui a relevé le plus gros défi. La catégorie Cadettes est la plus disputée pour le moment. Toute la relève s'y affronte très durement. L'équipe nationale pour les championats d'Europe Juniors y a puisé la plupart de ses athlètes! Pas demandé le niveau!! Nono a fait un belle préparation cette année, très régulière. Elle est déjà dans les starting blocs pour les épreuves de surfski également...

Malgré une petite déception au classement général (4ème, au pied du podium), elle nous a fait 2 perfs de ouf: 2ème en planche, 2ème en oceanwoman, battant ainsi les filles sélectionnées pour l'équipe nationale. La porte de l'équipe lui est a présent entre-ouverte, mais elle sait qu'il faut absolument améliorer ses temps en piscine pour que les portes s'ouvrent complètement. 

Mais Noémie a faim, on lui fait confiance pour atteindre ses objectifs. Il lui faudra une bonne préparation en piscine, et lorsqu'elle pourra s'aligner en surfski, ça lui fera une arme supplémentaire tout à son avantage.. D'ailleurs, la semaine prochaine elle s'aligne à Susteren (international en Hollande), en catégorie Seniores, bien décidée à y faire une finale! Pas froid aux yeux not'petite...

Ocean 003.jpg

Ocean 002.jpg

 

En catégorie Juniores, c'est Isaline qui est allée défendre nos couleurs Ardennaises. Contrat rempli puisqu'elle nous ramène une médaille de bronze, en ayant fait 2ème dans toutes les épreuves!! Dur paradoxe...

Pour re-situer le contexte, Isa n'a pas pu s'entrainer en piscine correctement cette année, pour cause des piscines en travaux dans sa région. Temps de natation en demi-teinte, donc. Par contre, Isa a mis les bouchées doubles pour se préparer avec nous en planche, et pour se mettre à niveau en surfski. C'était donc sa première sortie en surfski, et là, on n'a pas été déçu...      

Lors de l'oceanwoman, le tirage au sort avait mis le surfski en première discipline. Surfski - nage - planche - et course dans cet ordre. Départ en surfski donc. Et on sait que le départ est parfois difficile à gérer et à bien réussir. Dès le départ, Isa règle les autres juniores, et se trouve juste derrière les seniores. Elle sort de l'eau avec une belle avance, juste derrière les meilleures seniores (de l'équipe nationale). De beaux jours en perspective donc puisqu'on sait maintenant ce dont elle est capable, et on sait également, qu'elle a encore une marge de progression énorme devant elle. Et ça, c'est un pagayeur qui vous le dit! Bravo Isa, tu peux être très fière de toi!

a003_11.jpg

a003_12.jpg

 

Reste nos deux vieux compères, Mathieu et Didier qui sont aller titiller les vagues en catégorie Masters. La catégorie est disputée, mais ça n'a visiblement pas fait hésiter nos deux routards. Mathieu faisait ses premières sorties en surfski, et venait donc se faire plaisir (et nous aussi).

Au classement général, Mathieu n'a pas aligné suffisamment d'épreuves, et Didier nous ramène une médaille d'argent.. (ex-aequo avec le 1er en points...). Pas mal pour des pagayeurs qui ne sont pas des sauveteurs à l'origine..

Alors en surfski, nos 2 pagayeurs nous ont régalé. Presque décourageants pour leurs concurrents. 1er et 2ème en surfski, 1er et 2ème sortis de l'eau après le surfski de l'oceanman. Y a pas photo, en surfski ils sont devant, point-barre. Qd on sait qu'ils s'occupent de nos jeunes du club, on se dit qu'ils sont entre de bonnes mains...

 a003_13.jpg

 

Et pour terminer, il faut parler de notre supporter préféré!! Empêché de participer pour cause de blessure, Valentin (catégorie Minimes) a tenu a venir nous soutenir. Dommage qu'il n'ait pu participer, car il nous aurait sûrement régalé. Valentin s'était bien préparé en planche, et a déjà donné ses premiers coup de pagaie avec un talent évident. Vivement qu'il nous revienne en pleine forme! Mais il faut le dire, en supporter du "fan club CSB", il se défend très bien aussi..!

 S7306069c.jpg

 

Bon bilan donc. Pas facile de rivaliser en mer pour des Ardennais. Challenge réussi, médailles à tous les étages...

H2O peut déjà être satisfait de sa première saison. Le club a joué un rôle de préparateur pour les sauveteurs bastognards. Leur préparation a montré une belle efficacité, et puisque nos jeunes sont heureux, nous aussi!!

La saison se termine avec encore 2 échéances: Susteren en Hollande pour Nono, Isa, et Didier. Un très bel international avec un chouette niveau, 1 mois avant les mondiaux. Et pour terminer, les mondiaux en Egypte. H2O Y sera, puisque Didier y est inscrit en Masters pour les épreuves de surfski... 

 

Un belle saison, pas vrai?

Aloha & mahalo   

20:11 Écrit par didier thiebaut | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/07/2010

Filcow 2010

Le 1er W-E de juillet, le Filcow tenait lieu de championat néérlandophone de sauvetage en mer. Seuls représentants de Bastogne, Didier et Noémie ont largement défendu nos couleurs.

On a cru un moment avoir trouvé notre vahiné hawaiienne:

aP7041832c.jpg

aP7041831c.jpg

Bon, quand on en a trouvé une autre qui se payait notre tête, on a compris qu'il fallait se re-concentrer sur la compet...

aP7041857c.jpg

Le samedi, épreuves de surfski, planche et course. Seulement quelques images de cette journée sympa, sur mer calme. C'est toujours la même chose, pas facile de participer et tirer des photos en même temps... Merci donc à Didier et Brigitte Clerens, et à Patrick Boucquaert pour les qqu clichés qu'on peut vous montrer.

ssk02.jpg

ssk07.jpg

ssk08.jpg

Samedi bien enlevé par nos Bastognards. Finale en planche et surfski pour Nono (en catégorie dames), 3 médailles pour Didier, dont une victoire en surfski..

Dimanche matin, café, croissants et beach flags. Finales pour Noémie et Didier, qui termine 2ème.

Dimanche après-midi, la mer n'a cessé de monter... La marée, c'était prévu. Le calibre des vagues qui augmentait de minute en minute, c'était la bonne surprise du jour. Dans l'ordre, et par ordre croissant de volume de vague:

Epreuves de nage:

aP7041859c.jpg

aP7041858c.jpg

aP7041862c.jpg
Allons mesdemoiselles, il est temps de sortir de l'eau! hop hop hop!

 

Epreuve oceanwoman:

aP7041866c.jpg

aP7041870c.jpg

aP7041881c.jpg

Oups...

aP7041883c.jpg

 

Epreuve oceanman:   

ocean02.jpg

 ocean05.jpg

ocean14.jpg

 ocean17.jpg

ocean23.jpg

Le W-E s'est donc terminé en atterissage sur le brise-lames pour qqu uns..., car la houle poussait en oblique.

 
Bons résultats, apprentissage en grand, et surtout fun,fun,fun. Ca c'est du week-end! Vivement le championat de Belgique au mois d'août, au même endroit.   

 

23:56 Écrit par didier thiebaut | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/07/2010

Sauvetage à Butgenbach

En 2 W-E, on a eu l'éventail complet du sauvetage en eau libre. Le dernier W-E de juin, championat francophone (combiné piscine - eau libre) à Butgenbach. Ce 1er W-E de juillet, championat néérlandophone lors du Filcow à Westende. Un W-E en lac, et le suivant en mer...

 

Commençons par Butgenbach. Le club de Bastogne (CSB) y a envoyé une bonne délégation de jeunes (et moins jeunes), parmi lesquels ceux qui ont été formés à H2O!! Didier et Gaby participaient également, accompagnant ainsi Isaline, Noémie, Florian, et Valentin, tous entrainés à H2O. Pour être complet, Bastogne a également envoyé Fanny, Adrien, Benjamin, et Xavier. Tous ce petit monde fut coaché par Denis.

 

Eh ben, on n'a pas été déçu. Belle moisson de médailles pour nos petits jeunes (et qqu unes pour nos ancêtres également)...

 

aDSCN0517c

 

Comment vous raconter tout ça sans rien oublier? Pas facile! En images sans doutes. Bien qu'on n'ait pas des images de toutes les épreuves (c'est difficile de pagayer en prenant des photos, surtout si on veut gagner...), ça donne une idée de cette super journée.

 

Profitons-en pour remercier ceux qui nous ont gentiment filé des photos: Philouroux en 1er lieu, et je vous conseille vivement de faire un petit tour par son blog: http://sauvetage.skynetblogs.be/ . Didier et Brigitte Clerens, Nathalie Laroche, et Patrick Boucquaert nous ont également passé de supers clichés. Grâce à eux, voici toutes photos de nos Bastognards (caps bleu et rouge, le caps c'est ce bonnet à la c... qui nous donne une tête de quiche...). 

 

Epreuves planches:

 

aPl09c

 

aPl11c

 

aPl24c

 

aPl21c

 

aPl27c

 

aPl25c

 

aPl23c 

 

aPL36c

 

aPl20c

 

aPl17c

 

 

Epreuves oceanman et oceanwoman (planche + nage + surfski + course). C'est le triathlon du sauveteur. En l'occurence, dans ce cas-ci on devrait l'appeler l'épreuve lakeman et lakewoman...

 

aOc02c

 

aOc11c

 

aOc20c

 

aOc25c

 

 

Epreuves relais. Là on a fait fort!! Nos 4 petits gars on écrasé tout le monde: Bastogne est le seul club capable d'aligner 4 minimes de ce niveau. Bravo les champions. Le must, c'est nos gonzesses : 1 minime + 1 cadette + 1 juniore + 1 ancêtre, et ça gagne en catégorie dames..!!! Les autres clubs ne s'en sont pas encore remis...

 

aR30c

 

aR37c

 

aR38c

 

aR09c

 

aR15c

 

aR17c

 

aR17c4c

 

aR17fc

 

aR18c

  

 

Epreuve relais taplin. C'est un oceanman (woman) en relais. Chaque équipier pratique une des 4 disciplines. Nos 4 nanas ont gagné cette épreuve spectaculaire, en catégorie dame!!! Elles ont également gagné le classement général des relais, les voilà donc championnes francophones! Yeeepee 

 

aR41ac

  

aR45c

 

aR49c

 

aR52c

 

aOc23c

 

A suivre, le Filcow, Championat néérlandophone qui s'est déroulé à la mer. Qqu super photos à vous montrer. Je vous fait ça au + vite. A ne pas manquer!!

 

23:28 Écrit par didier thiebaut | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/06/2010

RERIK

Le W-E passé, c'était l'hawaiiansports festival à Rerik. Quésaco???

Tout d'abord, Rerik c'est une petite station balnéaire sur la mer Baltique, à l'extrême nord de l'Allemagne, à qqu km de Rostock.

L'hawaiiansports festival, c'est une course  longue distance (15 ou 25km), avec tout ce qui navigue (à la pagaie) en mer. Le lendemain, German cup sur 15km, et un triple oceanman... Bref, c'est LE rdv des hawaiiansports en Europe... 

La mer Baltique, c'est pas vraiment les eaux les plus accueillantes de la planète... Je suppose qu'en d'autres époques, ça doit être plus serein, puisque Rerik accueille des touristes en été. Mais ce W-E, la situation ne prétait pas à la bronzette:

 aP6181188c

Eau à 12°, température de l'air pareil, 12°. Ciel couvert, comme en Belgique un jour de fête nationale.. Vagues pas très hautes, 1m de creux, à priori pas de quoi épiloguer. Par contre les vagues sont très courtes, cassantes, et les surfs difficiles à contrôler. Sans compter qu'au large, certaines vagues se conjuguent et gonflent par endroit de façon imprévisible. Ceux qui naviguent en mer savent de quoi je parle.. Premier jour de course, vent force 4... ça c'est autre chose. 2ème jour de course, vent force 5.. il faut s'accrocher à sa pagaie, sinon elle est arrachée des mains!! On termine le w-e avec des avants bras-comme des cailloux...

Nous étions donc dans ces conditions idylliques pour prendre le départ pour 25 bornes. 125 bateaux au départ, avec des nations aussi diverses que Suisse, France, Italie, Allemagne, Suède,... et Belgique, bien sûr...

Une fois en route, on est écartés de la berge par un balisage de l'armée pour cause de... munitions!! Héritage de guerre et des années de guerre froide... Ensuite, on croise une zone de récifs. Après une zone de brise-lames inabordables. Seule la plage d'arrivée de Rerik est accessible par la mer.

Dans ces conditions, il ne faut pas avoir de pépin qui oblige à rejoindre la terre ferme... Avec un seul bateau de sécurité, qui reste plutôt avec les pagayeurs de l'arrière de la course. Sans compter qu'un pagayeur à l'eau, dans des creux d'un mètre devient invisible...

Et des bains, il y en a eu.. Avec hypothermie à la clé. Après plus de 20 bornes en 2 heures de lutte, les erreurs au milieu des vagues deviennent ingérables. La fatigue et le froid ne permet plus les bons réflexes. De l'avis des meilleurs (ceux qui ont gagné), et des organisateurs, on avait atteint là les circonstances limites pour une longue distance. Pour une courte distance de sauvetage, pas de problème: on a déjà pratiqué des vagues plus grosses. En sauvetage, on fait des petits ronds devant la plage, et en cas de gamelle, tout revient naturellement s'échouer..

Bref, mon avis est forgé, c'était une course dangereuse... Mais bon, il faut parfois se mettre en conditions extrêmes, pour que le reste devienne facile... malheureusement, impossible de prendre la moindre photo en participant à la course..

Le lendemain, 15km au programme, 3 boucles de 5km devant la plage de Rerik. Vent de force 5. On n'était plus que 20 à prendre le départ... Tous les autres sur la berge parmi les spectateurs... Notons également près de 50 pirogues, qui ont moins de problèmes de stabilité grâce au balancier-flotteur, et qui sont moins gênés par le vent (pagaie simple). J'ai pu vous ramener qqu photos prises lors des essais et échauffements faits par certains le matin même:

aP6191398c

aP6191246c

aP6191304c

aP6191325c

aP6191386c
 

aP6191287c

aP6191220c

aP6191298c

aP6191317c
 

 

L'après-midi s'est déroulé un triple oceanman. Déjà que l'oceanman en question était démesuré par rapport à ce qui se fait en sauvetage habituellement. Eh bien ils ont eu droit à le faire trois fois..!! Dans les conditions que je vous ai décrites plus haut!! Total respect pour ces 15 participants..

aP6191483c

Comme je ne participais pas, j'ai pu vous en ramener qqu photos. Départ en surfski pour une boucle de +/- 3km (jusqu'aux bouées oranges, qui font plus 1,5m de diamètre):

aP6191530c

aP6191638c

aP6191502c

aP6191559c

Planche ensuite, +/- 2km:

aP6191578c

aP6191678c

aP6191724c

aP6191748c

Course, +/- 1000m (jusqu'à l'étendard en bout de plage):

aP6191595c

Nage pour finir, 300-400m, le tour de la jetée:

aP6191624c

aP6191634c

aP6191750c

Tout ce joyeux programme à 3 reprises..! Pour plus d'1H30 d'effort. Chapeau!

Bilan du w-e: Mise en situation périlleuse, grosse débauche d'énergie, et spectacle pour pagayeurs avertis... Résultats? Parlons d'autre chose, pas à la hauteur de mes espérances.. 

A suivre, la saison se poursuit avec les compets de sauvetage. Butgenbach, Filcow, championat de Belgique, championat d'Europe junior, Susteren, et mondiaux d'Alexandrie.

Aloha!!  

 

 

 


 

06:17 Écrit par didier thiebaut | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |